Retour à la liste des offres

Gestionnaire Risques Junior

11-04-2019 - CDI

Localisation
Rabat

Date limite de candidature
25-04-2019
Résultat
En cours

Présentation de l'entreprise

Institution financière, créée sous forme d'établissement public par le Dahir du 10 février 1959, la Caisse de dépôt et de Gestion a pour rôle central de recevoir, conserver et gérer des ressources d'épargne qui, de par leur nature ou leur origine, requièrent une protection spéciale.

Impliqué dans les principaux projets structurants du Maroc, le groupe CDG est aujourd'hui l’un des premiers investisseurs institutionnels du Royaume et un acteur majeur de l'économie nationale.

Son ambition consiste à contribuer activement au développement économique et social du pays.


Missions

La Caisse de Dépôt et de Gestion cherche à pourvoir un poste de Gestionnaire Risques Junior, rattaché à sa Direction Risques Opérationnels et Conformité relevant de son Pôle Risk Management de la CDG.

Principales missions du Gestionnaire des Risques Junior :

  • Assurer le filtrage des clients et des bénéficiaires de la CDG ;
  • Analyser quotidiennement les flux transactionnels selon les scénarios établis ;
  • Traiter les alertes LAB/FT émanant des différentes entités opérationnelles ;
  • Traiter les demandes d'avis de la Conformité (Accord pour l'entrée en relation)
  • Participer à la mise en place et à la mise à jour de la cartographie LAB/FT de la CDG
  • Participer à la formalisation des procédures et modes opératoires internes relevant des domaines de la Sécurité Financière et à leur maintenance ;
  • Traiter les demandes d’information émanant des organes de contrôle ;
  • Participer à la production des reporting internes et réglementaires de la Sécurité Financière ;
  • Participer à l’élaborer des documents de pilotage et de suivi du fonctionnement de la Sécurité Financière ;
  • Participer à la mise à niveau du référentiel LAB/FT du Groupe CDG.

Profil recherché

  • De formation supérieure bac+5, de type grande école d’ingénieur, de commerce, DESS ou MBA. Une formation en droit ou en finance serait un atout ;
  • Une expérience professionnelle d’environ 2 ans dans une fonction similaire est fortement souhaitée ;
  • Bonnes connaissances des recommandations internationales et des textes légaux et réglementaires régissant le dispositif LAB/FT ;
  • Capacités d’analyse des opérations financières ;
  • Qualités d’intégrité, de discrétion et de coopération.